A.W.A.X. - Les larmes du monde

18/08/2009

Par Nicolas Soulat

Label: Autoproduction

Site:

Difficile dans cette vaste contrée du metal de prononcer une phrase pareille, mais force est de constater qu’il est sacrément bon d’entendre la langue maternelle se compromettre dans des changements de tempo et autres diableries progressives. Il est donc obligatoire de souligner ce courage et cette prise de risque que peu de groupes osent de nos jours en pérennisant, ne serait-ce que sur un titre, l’héritage laissé par les cultissimes Killers il y a plus de vingt ans.

L’exercice musical semble néanmoins nettement plus ardu, car si A.W.A.X. affiche une culture judicieuse du heavy metal et de tous ses dérivés les plus aguichants, il reste malheureusement beaucoup de pain « spiritique » sur la planche pour convaincre et pénétrer la place forte des musiciens carrés. L’exécution est trop approximative pour que les compositions – pourtant denses – arrivent à bon port. L’équilibre entre les instruments n’est pas respecté et laisse une impression de distance lointaine, notamment sur les parties les plus énervées, quand bien même d’autres passages acoustiques parviennent heureusement à tirer leur épingle d’un jeu définitivement brouillon. Les bonnes idées ne manquent pas et prouvent que les Français sont dotés d’une certaine réflexion, en plus de posséder l’atout majeur du chanteur précis et authentique (quoi qu’un peu monotone – à mettre sur le compte déjà chargé de la production).

Impossible de repartir avec un avis favorable et hors de question de descendre l’effort encourageant fourni par cette formation, qui doit désormais se concentrer afin de résoudre les lacunes majeures qui brisent le propos et qui peuvent pousser les plus impatients à ranger le disque au bout de trois minutes d’écoute.Travail des soli et mise en place sont les mamelles d’une France qui les remercie de lui rendre hommage.