Led Bib - Sensible Shoes

30/07/2009

Par Christophe Manhès

Label: Cuneiform Records / Orkhestra

Site:

Attention, Led Bib est un groupe explosif. Mais commençons par le début en précisant que le premier de leurs talents est de s’être totalement affranchi de l’univers virtuose de la fusion autant que de celui du jazz acoustique. Le second, c’est d’avoir concrétisé une des formes les plus inouïe du jazz du XXIe siècle en usant d’une brutalité punk inédite, sauf peut-être chez ce fou de John Zorn. À croire qu’ils sont les maîtres de la foudre.

Saxophones au son rude et furibard, batteur à la frappe orageuse presque rock, comme une incarnation jazz de John Bonham des Led Zep, basse qui propulse contre les murs, Fender Rhodes en ébullition… Leb Bib détone littéralement avec cependant, et c’est le troisième de leur talent, la rigueur et la classe chamanique de ceux qui commandent aux esprits du jazz. Sun Ra et Coleman ne seraient pas peu fiers de ces dignes descendants.

Ce quatrième album des Londoniens est le premier à être distribué hors les murs de la perfide Albion, qui n’a jamais aussi bien endossé ce surnom moqueur. Ne rechignant à jouer ni dans les pubs, ni dans les festivals, Led Bib s’est peu à peu forgé une réputation de bête de scènes plus que méritée. De fait, ils ont la faconde fauve des meilleurs. Dieu merci, Sensible Shoes a fort heureusement su conserver et même amplifier ce jus live grâce à une production exceptionnelle de puissance, de naturel rugueux mais aussi de volupté magnétique.

Chez eux, même le calme est une tempête. De la violence de son expression à la magie de son imagination, du crachin des amplis vibrants seuls dans le silence aux touches d’humours so british, le style Led Bib parvient à imposer un rapport à la musique inhabituel et fascinant, un rapport quasi physique dont on devient vite accro.

Le jazz hyperélectrique de ces Anglais sent sous les bras et c’est tant mieux. Personne n’ira se pincer le nez. Les compositions déchirées de Sensible Shoes en disent long. Cet album est un dangereux filtre d’ivresse, interprété par des musiciens hors normes avec une telle liberté d’expression et un son à la puissance si formidable qu’il marque les neurones au fer rouge et laisse des bleus de plaisir sur tout le corps.