Adebisi Shank - This Is the Album of a Band Called Adebisi Shank

20/07/2009

Par Christophe Manhès

Label: The Richter Collective

Site:

Contre toute attente, le math-rock fait des émules jusque dans les pubs irlandais dont les très jeunes lascars d’Adebisi Shank sont issus. Et il est aisé de se prendre rapidement au petit jeu consistant à découvrir comment chacun de ces adeptes de la mesure asymétriques utilise son talent pour varier un credo rock relativement austère. En fin de compte le petit monde du math-rock ressemble à ces cartoons de Tex Avery où un Loup libidineux convoite une Vamp ultra-sexy : la scène est immuable mais la variété des métamorphoses semble, elle, infinie. Si les breaks frénétiques et la complexité rythmique sont forcement de rigueur chez eux, ce qui impressionne avec Don Caballero, Battles, Cheval De Frise, Sleeping People ou Lite — pour n’en citer que quelques — c’est la diversité des tempéraments.

L’univers des musiciens d’Adebisi Shank ne laisse aucun doute. Dès « You Me », on comprend que ces Tigres celtiques ont sorti les crocs et que les amplis vont connaître la surchauffe. Cette débauche d’énergie et cette rythmique débridée donnent même l’impression que ces sales gosses jouent leur musique en adeptes du metal extrême. Le groupe ne fait donc pas toujours dans la finesse et on ne demande certainement pas à un forgeron de frapper délicatement sur son enclume. Pour façonner la ferraille, il faut la cingler violemment. Seule faiblesse de ce disque, relativement récurrente dans les productions actuelles, c’est ce petit manque d’imagination qui laisse parfois l’impression que les titres se suivent et se ressemblent.

Interprété par d’excellents musiciens, bien produit et efficace, This Is the Album of a Band Called Adebisi Shank gifle méchamment. Les oreilles chastes trouveront sûrement leur musique lassante, mais les accros à l’adrénaline y apprécieront la formidable dose d’énergie rock’n’roll, presque punk, qui s’en dégage.