The Freezing Fog - The Freezing Fog

15/07/2009

Par Aleksandr Lézy

Label: Eyesofsound Records

Site:

Débarquée de leur Manchester natal avec un second album éponyme, deux ans après March Forth Towards Victory, cette jeune formation anglaise de six musiciens, tout comme leurs émérites compatriotes d’Iron Maiden à leurs débuts, propose un heavy rock énergique à l’ancienne. Composé de dix morceaux, The Freezing Fog offre des rythmiques groove au sein de structures pop teintées d’influences metal. Le résultat n’est pas folichon au premier abord, l’album paraît long et peu varié et les riffs se ressemblent et se suivent (comme chez AC/DC par exemple – sans toutefois le même talent et la même aura). Les guitares sonnent à l’identiques du début à la fin, comme le reste d’ailleurs, et ce qui aurait pu sauver l’ensemble reste la voix cahude et puissante de James Longsden. Malheureusement, celui-ci propose inlassablement le minimum syndical, à savoir les sempiternelles mêmes intonations et des lignes mélodiques linéaires qui ne varient que trop peu dans les hauteurs. En revanche, l’énergie est au rendez-vous. Le groupe communique sa passion et à la réflexion, mise en exergue, peu de groupes osent composer dans ce style musical : par peur de plagier les classiques Deep Purple, Lynyrd Skynyrd ou encore ZZ Top, l’envie de faire de la reprise l’emporte souvent… The Freezing Fog modernise ainsi cet aspect tout en restant dans l’optique de la chanson efficace et monolithique. A souligner que le disque a été mixé à Boston par Kurt Ballou (mentor de Converge), qui réussit l’exploit de rendre une production épaisse et légèrement granuleuse. Point de surprise, point de moment excitant même si indéniablement le travail accompli est bien réalisé.