Hur ! - Hommage à la musique de Vander

10/07/2009

Par Jean-Daniel Kleisl

Label: Soleil Zeuhl

Site:

Après la très réussie compilation Hamtaï !, Alain Juliac remet ça ! Et c’est au tour de Hur ! Hommage à la musique de Christian Vander de célébrer la musique de Christian Vander. Les raisons ne manquent pas. Outre le dixième anniversaire du label Soleil Zeuhl chez qui est publié ce double album, 2009 marque surtout le quarantième anniversaire de la création de l’hydre zheul, Magma, dont l’influence, à l’instar de son contemporain King Crimson, dépasse très largement la sphère des initiés fanatiques.

Une question se pose sans détour : Hur ! n’est-il pas qu’un doublon de Hamtaï !, dont le succès, au moins artistique, a sans doute donné l’idée d’un remake à Alain Juliac ? Le disque fait appel aux même principes que son prédécesseur, contient quasiment le même nombre de pièces de musique, allant des débuts de Magma jusqu’à l’expérience Offering et, last but not least, laisse souvent s’exprimer les mêmes musiciens que son prédécesseur. On pense non seulement aux grandes éminences de la galaxie Magma tels que Klaus Blasquiz et Jannick Top, mais également à Morgan Ågren, Steve Shehan, François Thollot, Marcus (alias Cramus, le fils de Stella, dans Hamtaï !), Patrick Forgas, Patrick Gauthier. Il pourrait s’agir là d’une critique mais ce n’est certainement pas le cas ! Tous ces musiciens ont largement compris la richesse de l’œuvre de Christian Vander et proposent des approches nouvelles éminemment intéressantes. De plus, d’autres artistes viennent achalander avec bonheur cette brochette initiale.

La retour du guitariste, voilà comment aurait dû s’intituler ce nouveau volume d’hommage. Entre un Olivier Olmos, le fils d’un ancien guitariste de Magma, et ses soli hallucinants dans « Kobah », et la vision metal prog d’un Marcus, les as de la six-cordes sont très bien représentés dans Hur !, conférant un son bien plus rock à la musique de Vander. Outre les attrayantes prestations de Blasquiz et Top, il est à retenir la participation de Minimum Vital dans une version acoustique magnifique de « Üdü Wüdü » (même si proche de la version originale), des Japonais de Pochakaite Malko (quel violoniste !), du post rock hallucinant de Guapo, le funk blues de Mapop qui en met plein les rotules, et l’on en oublie ! Evidemment, chaque auditeur préférera telle ou telle interprétation selon ses goûts mais, dans leur très grande majorité, les participations à ce double album sont dignes d’éloge. On regrettera juste quelques petites fautes de goût comme la maigre présence (dans le mix) de l’énorme Morgan Ågren, dont la batterie est malheureusement noyée sous des tonnes de voix et de claviers de Simon Steensland.

Jazz, rock, musique nouvelle, la richesse de la musique de Christian Vander permet des relectures étonnantes (souvent de la part des artistes les plus éloignés de sa sphère) dont le compositeur lui-même ne doit pas rester insensible (l’étrange reprise d’Erik Baron / D-Zakord). Plus qu’un doublon de Hamtaï !, Hur ! en est le complément indispensable. Le pari d’Alain Juliac semble une nouvelle fois gagné !