Jeepster - What If All the Rebels Died?

22/06/2009

Par Aleksandr Lézy

Label: Distile Records

Site:

En faisant la connaissance d’O! The Joy il y a peu, nous apprenions lors de l’entretien paru dans nos pages que leur split, après un seul et pourtant bon album de math-rock, n’était qu’une combine pour reformer un autre groupe dans un style différent : Jeepster. Qu’il en soit ainsi, mais les envies des uns font-elles le bonheur des autres ? Pas sûr… Car les sérieuses écoutes opérées ne permettent pas de ressortir grand chose des dix titres présentés sur What If All the Rebels Died?. Pourtant, la nouvelle direction orientée indie/rock fonctionne agréablement, tant dans la cohérence des morceaux que dans la variété des tempi et des tonalités proposées. Les musiciens jouent convenablement, d’une part à l’image de la section rythmique Marcelli / Goings, d’autre part avec la voix douce et mélodique de Jonah Wells qui, combinée aux claviers à l’ancienne, dissipe toute fougue. La production riche et limpide ainsi que le packaging d’une grande beauté réhaussent également l’appréhension qui persiste. Le constat s’avère donc d’une certaine insipidité. Là où O! The Joy déboulait avec des riffs alambiqués et des sonorités mixtes, Jeepster se contente de servir un revival des musiques des années soixante-dix à la sauce anglo-saxonne. C’est un peu plat et ça dérange, alors qu’on aurait pu imaginer la suite de Zen Mode