Oliver Weers - Get Ready

27/05/2009

Par Christophe Gigon

Label: Target Records

Site:

Oliver Weers, illustre inconnu dans nos contrées, représente pourtant la fierté de son Danemark natal après avoir conquis le jury de la Nouvelle Star locale : X-Factor. Le lecteur coutumier de Progressia doit probablement ressentir consternation et perplexité face à la présence de tels olibrius sur notre honorable site. Mais sachons faire fi des préjugés et penchons-nous avec objectivité sur cette curiosité scandinave. Tout d’abord, contrairement à ce que l’on constate avec amertume en France, on peut convaincre le grand public en évitant le registre « variétés » et en se réclamant du plus pur hard rock estampillé british et seventies. D’ailleurs notre géant au manteau noir a su s’entourer de fines gâchettes du rock énervé. Jugez plutôt : Marco Mendoza (Thin Lizzy, Whitesnake) à la basse, Tommy Aldridge (Whitesnake, Thin Lizzy, Rondat, Vinnie Moore, Malmsteen) et Soren Andersen à la guitare, production et co-composition, puis, enfin Jacob Hansen (Hatesphere, Tyr, Volbeat) au mixage. Excusez du peu ! Le résultat reste donc hautement prévisible : on croirait entendre Whitesnake ! Et la voix de notre heureux candidat ressemble à s’y méprendre à celle de David Coverdale (Whitesnake, Deep Puple, Coverdale / Page). Un bien bel organe donc. Une grosse dizaine de compositions formatées hard rock FM des années quatre-vingts mais qui, dans leur genre, ne prêtent guère le flanc à la critique face aux maîtres cités. Une découverte surprenante pour un album pourtant sans surprises.