Devin Townsend Project - Ki

25/05/2009

Par Nicolas Soulat

Label: InsideOut Music

Site:

Un apéritif. C’est avec ce terme que le Canadien présente la première des quatre œuvres qu’il prévoit de sortir, chacune à trois mois d’intervalle. Ceux qui connaissent bien cet agréable moment, prémisse à un plantureux repas, peuvent probablement entrevoir ce que notre ami a voulu dire. Mais ce mot trivial va prendre à l’écoute de Ki quelques couleurs inédites et presque effrayantes. S’il est inutile de refaire ici la carrière de Devin Towsnend, il convient néanmoins de souligner un certain nombre de changements qui pourront faire fuir certains fans, jusqu’aux amateurs de rock les plus ouverts. Sacrilège ! La distorsion a déserté l’enregistrement et au risque de créer un véritable incident diplomatique, elle ne se laissera entendre que sur deux malheureux titres. Comment imaginer une telle chose venant de ce musicien toujours prompt à laisser échapper sa verve chaotique même dans ses œuvres les plus calmes ?

Bien entendu, il demeure quelques repères pour aider les personnes les plus exposées à se relever, mais la messe est dite. Pas d’excès de compression, la production sert une reposante clarté qui régnera en maitresse tout au long des titres pour développer des ambiances qui osent les paradoxes les plus agréables. Imaginez un petit bar spacieux et bien décoré, aux lumières tamisées et au mobilier chaleureux, un club anglais où se côtoient quelques racines blues et pop portées par des musiciens avertis. Placez maintenant ce bar au milieu de la banquise sous une aurore boréale bienfaitrice et une délicieuse brise qui semble appeler les étoiles : ces sonorités chaleureuses viendront comme par magie s’émanciper et prendre une dimension aérienne qui ira même jusqu’à évoquer les plus grandes heures de Massive Attack. Tout se mélange habilement sans temps mort et l’artiste, débarrassé de quelques démons, ne parviendra pas, pour le bonheur de tous, à se défaire de cette approche personnelle qui depuis maintenant quinze ans fait entrer les sens et les éléments en résonance. Même si l’on aurait aimé s’abandonner totalement et rencontrer quelques harmonies plus téméraires, le spectacle est grandiose et l’on déguste son apéritif en se demandant dans un frisson craintif mais impatient de quoi la suite sera faite.