P. Gilbert & F. Nelson - United States

30/04/2009

Par Nicolas Soulat

Label: Mascot Records

Site:

Qui n’a jamais associé à ces voix ensoleillées et ces rythmiques de guitares californiennes les images de Tom Cruise chevauchant sa moto dans Top Gun ? Ou encore ces scènes mythiques d’interrogatoires furtifs dans les rue de Los Angeles, à la recherche du suspect auprès d’une population composée de brushing et de bandeaux fluo ? Ce sont précisément un certain nombre de ces clichés que ce petit ouvrage musical vient allègrement briser, et quel plaisir d’en découvrir une approche moderne dans ce type d’exercice !

Tous les ingrédients ont été retravaillés et repensés en terme d’énergie et d’influences vintage (ce qu’affectionne le père Gilbert en général), l’ensemble porté encore une fois par un jeu de guitare extrêmement efficace – voire plus que de coutume pour Paul Gilbert littéralement transformé en cow-boy japonais de l’enfer –, déversant un groove et des soli qui transpirent le métier et l’expérience plutôt que la folie (quoique…). La prestation vocale est également à saluer tant Freddie Neslon tire joyeusement son épingle du jeu en cotoyant avec exotisme la scène anglaise. Pétri de talent, ce chanteur s’éloigne des voix FM traditionnelles pour arborer fièrement un timbre aux couleurs so british, qui finissent d’achever les principaux tiques désagréables et prévisibles du genre.

Attention toutefois, ce n’est certainement pas la surprise à tous les coins de pistes, ni de gros contre-pieds attendus ; le cadre reste résolument statique. Le plaisir qu’éprouvent les musiciens ne trouvera pas tribune auprès de tous, notamment sur les quelques rares accents teenage nauséeux. Avec toutefois ces petits parfums issus des sixties bien digérés et ce soin particulier à développer une tendance progressive dans la composition de rythmiques variées et de chœurs – que ne renierait pas un autre Freddie –, cet album, loin d’être un véritable tour de force, démontre néanmoins qu’il encore possible d’allier originalité et plaisir sans être un cover band des Beatles ou de Van Halen.