Alkalys - Chœur Delys

30/04/2009

Par Jean-Philippe Haas

Label: VXL Records

Site:

Les Normands d’Alkalys signent avec Choeur Delys leur second album, qui s’éloigne encore un peu plus d’un post-rock conventionnel et prévisible. Parfois respectueuse des codes, parfois plus libertine, leur musique ne peut être strictement classée dans une catégorie, bien que l’ombre des Red Sparowes plane sur ce disque de manière flagrante. Les passages lourds à base de guitares grasses et de basse ronflante alternent avec des plages planantes, parfois traversées de frénésies rythmiques, d’aiguillons sonores, de simulacres de cris et de divers bruitages. L’ensemble est de ce fait assez hétéroclite. Avec « Sink », par exemple, on s’abandonne facilement à la contemplation, on se laisse couler sans résistance, tandis que le tourbillon d’abstraction sonore de « Shamalow » tient furieusement en haleine, évoluant d’un climat éthéré vers une pulsation hypnotique, pour finir en un crescendo métallique explosif. Certains titres comme « DB3,14IN » se laissent plus difficilement apprivoiser du fait d’une ligne directrice floue, à tel point qu’on se demande si Alkalys ne serait pas plus à l’aise avec des formats courts comme « Happy carbonara » ou « Rhododendron ». Difficile à digérer, manquant peut-être encore un peu de maturité (en témoigne le très ampoulé « Loup-ange »), Choeur Delys confirme néanmoins un potentiel créatif évident qui reste à canaliser.