Qantice - The Cosmocinesy

26/04/2009

Par Christophe Gigon

Label: Brennus Music

Site:

Le label français Brennus Music, spécialisé dans le rock et hard rock mélodique, présente le premier album d’une formation française expérimentée qui évolue dans les sphères déjà bien saturées du speed metal néoclassique et mélodique (Angra, Avantasia, Rhapsody of Fire, Kamelot ou Yngwie Malmsteen). Le niveau général de ce disque est excellent et la production est à l’avenant (Kevin Codfert d’Adagio s’est d’ailleurs vu attribuer le mixage de ces dix morceaux). Si ce n’est l’ apport discret d’instruments celtiques et le violon prédominant de Yosh, l’ensemble ne jouit d’aucune originalité, ni d’identité forte. Du metal épique aux tempi plutôt rapides et aux vocaux lyriques qui sert de bande sonore à un conte futuriste qui ravira les amateurs du genre. Quant aux autres, ils risquent fort de ne guère prêter d’oreille attentive à ce nouveau venu qui se contente de reproduire (plutôt bien du reste) ce que les « Anciens » ont inventé. Un bon point : l’ensemble ne sonne jamais « franchouillard » : qualité indéniable du produit. Un mauvais point : un style de musique largement épuisé (dans le sens étymologique du terme). Une question : à part les complétistes, qui s’intéresserera à cet énième rejeton symphonique ?