Forgotten Suns - Inergy

04/04/2009

Par Dan Tordjman

Label: ProgRock Records

Site:

Un peu d’exotisme dans nos colonnes n’a jamais fait de mal. Après s’être étendu longuement sur la Pologne, il est temps de s’envoler vers le Portugal, incarné ici par Forgotten Suns. Et force est d’avouer que la vie n’a pas été un long fleuve tranquille au sein de la formation lusitanienne. Habitué au jeu des chaises musicales puisque l’ancien bassiste Johnny est passé derrière les claviers et que Nuno Correia le remplace, idem pour le chanteur d’origine Linx qui a quitté le navire remplacé par Paulo Pacheco. Tous ces changements ont eu une certaine incidence sur la direction artistique du groupe puisqu’à l’origine cette équipe de fines lames évoluait dans un style lorgnant davantage vers le rock progressif. Or là, les musiciens ont musclé leur jeu pour ne pas aller au devant de certaines déconvenues, et proposent une musique au croisement des chemins entre Vanden Plas et Dream Theater. Ainsi, les titres épiques s’intercalent entre chansons plus courtes. Et à l’instar de ces illustres références, Forgotten Suns possède également sa paire de duellistes (ou de pongistes, c’est selon) car Ricardo Falcao et Johnny aiment à se renvoyer la balle. Bien que le sentiment de déjà entendu prédomine, ce disque reste homogène malgré parfois trop de longs morceaux : six titres sur les huit présents oscillent entre sept et douze minutes. Un menu copieux et conséquent, qui pourrait rebuter toute personne ayant envie de découvrir Inergy ; tout comme cela enchanterait les fans de morceaux à tiroir. Si les Portugais essaient d’élaguer un peu leurs compositions, ils y gagneraient certainement en intérêt.