Forgas Band Phenomena - L'Axe du fou ° Axis of Madness

26/03/2009

Par Christophe Gigon

Label: Cuneiform Records / Orkhestra

Site:

Le célèbre batteur Patrick Forgas restera toujours reconnu, tout comme son confrère Christian Vander, pour avoir proposé très tôt, il y plus de trente ans, une musique nouvelle et inclassable, aux carrefours du rock progressif le plus débridé (Caravan, Soft Machine et autres National Health) et du jazz rock exigeant. D’ailleurs, le meneur en chef du Forgas Band Phenomena a passablement travaillé avec les membres de Magma ou Zao. Ainsi, la filiation est assez claire.

Depuis l’aventure de son célèbre album Cocktail à la fin des années soixante-dix, il a formé un nouveau septette en 1993 dont L’axe du fou ° Axis of Madness est déjà le quatrième album même s’il n’a jamais cessé de publier sous son patronyme seul d’intéressants albums en solo (L’œil et Art d’echo parus tous deux chez Musea respectivement en 1990 et 1993).

Très inspiré par l’école dite de Canterbury, cet excellent album puise également largement ses influences du côté de musiciens marquants comme ceux cités en amont, ou bien encore Jean-Luc Ponty ou l’inégalable Franck Zappa. Certes, le fruit est mûr à point mais pourra sembler amer aux palais habitués aux douceurs néo-progressives ou aux rafraîchissantes mélodies d’électro-jazz qui se laissent écouter dans la plupart des cafés branchés des capitales du monde entier. Ici, il s’agit de musique sérieuse et complexe !

Les quatre longs morceaux qui composent cet Axe du fou sont clairement structurés, parfaitement exécutés et jamais dénués de mélodie. La guitare électrique et le violon se taillent la part du lion à armes égales avec le formidable jeu de batterie du Forgas en chef. Rien de véritablement nouveau dans tout cela même si cette quatrième production constitue un produit de manufacture de haute horlogerie musicale à ne pas laisser passer pour tout amateur de « belles mécaniques » instrumentales. Bref, un plat de gourmet.