Gutbucket - A Modest Proposal

25/03/2009

Par Mathieu Carré

Label: Cuneiform Records / Orkhestra

Site:

Depuis plusieurs années et grâce à des formations telles que Panzerballet, la présence d’un saxophone ou d’un vibraphone au milieu d’une troupe de rockeurs énervés ne choque plus vraiment. Les affinités musicales se font maintenant sur le plan de l’intention et non plus sous l’influence de modèles anciens ou de critères techniques pointus, le fond prend le dessus sur la forme et les idéaux rassemblent les âmes de bonne volonté. Dans le cas précis du quartette américain Gutbucket, l’envie est le principal vecteur de leur musique secouée d’influences multiples alliant les riffs en acier au klezmer (« Lucy Ferment »), aux improvisations bruitistes (« Brain Born Outside of His Head »), mais aussi souvent à des thèmes plus lumineux mais tout aussi (sinon plus) passionnants. C’est dans la maitrise des mélodies et dans l’art de les éclairer sous tous les angles possibles que ces modestes propositions se révèlent passionnantes. L’aspect très cinématographique, limpide malgré les presque prévisibles destructions de fin de morceau des compositions du quatuor fait alors merveille. Le saxophone tient son meilleur rôle, plus lyrique malgré les tensions environnantes. On se croit dans un film d’horreur déjanté (« C’mon It’s Just a Dollar ») ou un épisode perdu de Magnum sous LSD (« More More Bigger Better Faster With Cheese ») avec comme compagnons et le soleil et les routes tortueuses d’Hawaï en Ferrari… Un programme alléchant qui doit se transformer en performance inouïe sur scènes si les quatre musiciens se laissent aller à leurs plus vils instincts.