Adagio - Archangels in Black

02/02/2009

Par Nicolas Soulat

Label: Listenable Records

Site:

Depuis 2001, date de son entrée dans la place forte du metal progressif, le groupe de Stéphan Forté a réussi quelques tours de force, comme évoluer dans un discours réservé jadis à d’autres scènes étrangères. Avec cette approche symphonique et mélodique au service du « heavy », la France avait son mot à dire sur le terrain des Symphony X et autres Angra. Avec cet album, bon nombre de points sont confirmés, comme la qualité de la composition, les arrangements, le terrain des guitares se trouve plus que jamais envahi de riffs tranchants jusqu’à plus soif. Avec une telle exécution et une production réellement convaincante, on aimerait se laisser caresser ainsi dans le sens du poil tant le propos est bien ficelé et varié (sonorités black metal et arrangements classiques très réussis). Toutefois, ceux qui souffrent de quelques cicatrices auditives et qui recherchent l’eldorado des harmoniques surprenantes risquent de pousser un ricanement justifié. L’originalité est aux abonnés absents, ce qui confirme malheureusement qu’Adagio est prisonnier d’un style. Comment tant de talent peut-il se perdre dans un environnement pourtant ouvert à toutes les expérimentations et arrangements audacieux ? Quel dommage que les guitares n’arborent pas fièrement l’art du contrepied et que les progressions d’accords soient si prévisibles ! Tout est pourtant réellement mature et bien pensé, mais peu convaincant pour celui qui attend autre chose que du metal carré. La digestion est difficile et un sentiment de gâchis accompagne cette œuvre pourtant prometteuse et franchement cohérente. Adagio fait néanmoins le nécessaire une fois de plus, tant le niveau des compositions est élevé.