K. Pohjonen & E. Echampard - Uumen

06/01/2009

Par Jean-Philippe Haas

Label: RockAdillo Records

Site:

Chaque instrument de musique a connu ses virtuoses et a été poussé dans ses retranchements par des artistes à la fibre expérimentatrice. Si l’accordéon, instrument par excellence des musiques traditionnelles ou folkloriques, a depuis longtemps intégré la chanson, le jazz et le rock, on l’imagine encore difficilement faire partie d’œuvres plus abstraites. C’est là qu’intervient l’accordéoniste finlandais Kimmo Pohjonen qui s’est fait une spécialité dans l’exploration des capacités de son instrument de prédilection. Impliqué dans d’innombrables projets dont KTU avec Pat Mastelotto et Trey Gunn de King Crimson, Pohjonen a également donné depuis 2000 des concerts de musique improvisée avec le batteur et percussionniste français Eric Echampard. En 2004, le duo décide de laisser une trace discographique de ses efforts et enregistre Uumen à la Maison de la Culture d’Amiens. Les huit compositions de ce disque consistent pour l’essentiel en une succession d’ambiances abstruses, de textures répétitives, de climats tendus au sein desquels tentent de survivre des motifs limpides ou torturés, des notes maladives, souffreteuses ou au contraire cristallines. L’accordéon se plaint, enrage, souffle, se débat dans son intangible cage de percussions. Il tente de s’en échapper, parvient parfois à s’en extirper et à reprendre le contrôle de sa destinée, voire à produire de la mélodie, puis se laisse à nouveau dériver dans quelque gangue rythmique, qu’elle soit douloureusement présente ou presque insaisissable. Cinématique, ésotérique, Uumen parle à la fois au corps et à l’esprit et nécessitera donc pour être apprécié une réceptivité optimale et des chakras bien ouverts.