Fellsilent - The Hidden Words

25/11/2008

Par Aleksandr Lézy

Label: Basick Records

Site:

Milton Keynes est une ville nouvelle du Buckinghamshire en Angleterre. Et si sa croissance économique est en pleine expansion depuis sa création en 1967, elle n’a pas oublié de faire apparaître une population autant férue de musique que douée pour la jouer. Les six jeunes membres de Fellsilent en sont le parfait exemple. Parés pour la guerre, ils combattent le silence à coups de riffs tranchants et de multiples cris sauvages. Voyage au bout de l’enfer, avec cet excellent premier album !

The Hidden Words se présente sous lune forme certes classique, avec onze morceaux tous construits cependant dans la même veine : un metalcore moderne et technique, aux passages très habilement rythmés, aux gros riffs épileptiques et la présence de deux chanteurs talentueux et complémentaires, qui se renvoient aussi bien des hurlements que des vocaux clairs doublés à tomber à la renverse. L’écriture est unique mais les comparaisons paraissent néanmoins vite évidente : polyrythmies à la Meshuggah pulsées à la manière « groovy » de Sikth, au sein d’un climat sombre, angoissant, et pourtant joliment nostalgique, notamment grâce à l’utilisation d’infimes mélodies entêtantes.

Musique musclée pour gringalets en herbe, les riffs s’enchaînent avec efficacité et panache. Et lorsqu’on sait qu’Acle Kahney, l’un des deux guitaristes, joue également chez TessaracT – qui devrait sortir un nouveau mini album d’ici peu –, on comprend mieux le phénomène Fellsilent. Avec une production quasi irréprochable dont les guitares sept cordes sont des armes de précision, le sextet pousse a fortiori sa musique à haut niveau.

Question originalité, Fellsilent n’invente cependant rien et se contente de reprendre les formules de leurs aînés assaisonnées maison, et ça marche ! Ainsi, The Hidden Words pourrait bien devenir un classique pour les amateurs de Meshuggah, Sikth et Textures. Ces jeunes gens possèdent toutes les cartes en mains pour figurer parmi les pointures de cette nouvelle génération du metal qui pousse toujours plus loin les limites du genre.