Neodyme - Ensemble derrière la lune

01/10/2008

Par Jean-Philippe Haas

Label: Autoproduction

Site:

Composée des deux tiers du groupe PDG et des guitares d’Alexandre Champagne, cette nouvelle formation québécoise opère dans un rock voire metal à tendance atmosphérique très largement instrumental. Pas de rythmiques effrénées ou d’hymnes glorieux ; Ensemble derrière la lune développe des titres plutôt lents et mélancoliques où les claviers, et plus particulièrement le piano, sont omniprésents. En effet, le néodyme a beau être un métal, on reste la plupart du temps assez éloigné des bouillonnements d’une fonderie bien que quelques riffs fougueux et autres soli endiablés se fassent entendre çà et là pendant de brefs instants. L’accent est mis sur les atmosphères, parfois dotées d’une emphase solennelle ou vaguement gothique, sur des ambiances changeantes, mouvantes, où le jazz fait même quelques discrètes apparitions. Malgré la grande tenue des compositions, le mixage souffre d’un cruel déséquilibre. Les guitares sont bien trop en retrait voire étouffées, ce qui grève sérieusement le budget « puissance » de l’album. On aurait apprécié quelques vrombissements plus nets, quelques explosions moins contenues. Avec davantage de moyens, un groupe comme Néodyme pourrait grâce à la qualité de son écriture sortir de l’ombre. La signature sur un label semble donc s’imposer.