Osada Vida - The Body Parts Party

01/08/2008

Par Christophe Gigon

Label: Metal Mind Productions

Site:

La Pologne, après nous avoir offert Collage, Riverside et Believe (et la liste est loin d’être exhaustive), se rappelle à notre bon souvenir avec Osada Vida, formation qui peut se vanter d’avoir publié quatre albums depuis 2000, et ce nouveau concept album typique (et typé) articulé autour du corps humain et des émotions qui l’habitent. The Body Parts Party se veut un produit ambitieux, tant dans le fond que dans la forme : magnifique illustration de couverture inspirée des travaux de Léonard De Vinci, musique complexe et peu originale, évoluant en plein metal progressif classique (Dream Theater et Yes semblent être les influences prédominantes avec Steven Wilson ou même King Crimson). Les textes sont à l’avenant. S’il se laisse écouter malgré le propos peu excitant développé tout au long du disque, les musiciens assurent et le chanteur, bien qu’assez quelconque, ne sombre jamais dans le ridicule. Le son est correct mais sans réelle envergure, la production obtient largement la moyenne mais ne fait montre d’aucune audace. Les soli de guitare sont finement exécutés mais n’excitent pas plus l’intérêt. Osada Vida développent ainsi deux lourds handicaps : une émotion qui a bien du mal à effleurer l’épiderme et une originalité absente. Encore un disque techniquement irréprochable mais qui laisse de marbre. A la question de combien de bons élèves obtiennent de bons résultats, à force de travail sérieux et appliqué, alors que le professeur a baillé aux corneilles à la lecture de leurs travaux ? Osada Vida est fier d’être un de ces élèves. Mais les génies le sont-ils ?