Sylvan - Posthumous Silence – The Show

01/08/2008

Par Jean-Philippe Haas

Label: ProgRock Records

Site:

Dix ans de carrière pour un groupe de prog’, ça se fête. Par un album en concert, Leaving Backstage, par exemple. Et pourquoi pas également par une vidéo, puisque le moindre groupe semble actuellement y aller de son DVD. L’amateurisme souvent constaté des groupes modestes est ici reléguée car Sylvan a décidé de mettre les petits plats dans les grands, et d’offrir à ses fans un produit de grande qualité, qui bénéficie en premier lieu d’une image et d’un son impeccables.

A la manière d’IQ avec Subterranea, les Allemands proposent ici une interprétation en concert du très conceptuel Posthumous Silence. Du point de vue technique, ce DVD est un pur produit germanique, fignolé dans ses moindres détails, très professionnel. La prestation est du même acabit. Le concert débute sous un grand voile qui tombe dès les premières notes de « In Chains ». Pour l’occasion, le groupe s’est offert les services de quelques choristes et d’un second guitariste, Jan Petersen, qui deviendra plus tard membre officiel du groupe après le départ de Kay Söhl. Ces ajouts contribuent à retranscrire sur scène toutes les nombreuses subtilités de l’album. On se référera à la chronique de Leaving Backstage pour plus de détails. A noter que les paroles sont sous-titrées en allemand et en anglais.

De même que la prise de son, l’image ne souffre d’aucun reproche, les angles sont variés, le montage fluide et toujours au coeur de l’action. Le grain de l’image est très fin, les couleurs contrastées, peu agressives et les effets visuels encombrants restent rarissimes. Le seul reproche – et il est de taille – qu’on puisse faire à Posthumous Silence – The Show, c’est le ratio concert/bonus. En effet, la performance présentée ici représente environ une heure vingt, soit une durée inférieure à celle des nombreux bonus.

Un premier documentaire d’une vingtaine de minutes retrace ainsi l’enregistrement de Posthumous Silence et de Presets. Suivent les préparatifs qui ont gouverné l’enregistrement du DVD et le montage de la scène. Le titre « Artificial Paradise » est quant à lui le seul rescapé du second set. Le fan aura encore droit aux éternels interviews des membres du groupe (sous-titrés en anglais), sans oublier les techniciens responsables du son et de l’éclairage du concert. Une évidente question se pose dès lors : pourquoi ne pas avoir remplacé les moins « pertinents » de ces bonus par la seconde partie du show, qui inclut d’anciens titres ? Considérations financières ? Choix artistique ? Choix commercial pour ne pas faire d’ombre à Leaving Backstage ?

Malgré l’indéniable qualité d’ensemble de Posthumous Silence – The Show, on reste quelque peu sur sa faim, frustré de ne pas voir le groupe évoluer sur scène dans son style le plus direct, par exemple sur des titres de Presets. A moins que Sylvan ne nous sorte prochainement un second DVD de derrière les fagots…