Le Grand Bâton - Le Grand Bâton

01/07/2008

Par Jean-Philippe Haas

Label: 3.4 Music

Site:

Le Grand Bâton. Derrière cet étrange sobriquet se cache Mbutu (du créole « boutou » signifiant « bâton »), alias Jean-Christophe Maillard, guitariste guadeloupéen aux talents multiples dont le curriculum vitae bien fourni comprend quelques grands noms dans des styles très variés : Touré Kunda, Kassav, Michel Jonaz, Louis Winsberg… Chanté presque entièrement en créole, dominé par le tambour Ka et la guitare, Le Grand Bâton peut être défini comme une sorte de rock ethnique, ponctuellement proche du métal, qui tour à tour martèle et chaloupe. Audacieux dans sa démarche, ce disque propose une facette rugueuse (« Filé », « Dé Jou Avan – intro »/ « Toulè Dépi Dé Jou »), une autre sensuelle (« Gran Riviyè », « Manzèl », « Les jours s’allongent »), qui parfois se mêlent (« Zafè A Koulè La »). La fusion organique entre guitare et tambour, bien que contrariée par une production qui ne tient pas toujours compte de la spécificité de certains titres, sonne de façon plutôt naturelle, à croire que la Fée Électricité a succombé au charme exotique et la peau salée du très viril Ka. Le Grand Bâton, à défaut d’être une totale réussite artistique, reste suffisamment original et contient assez de surprises pour valoir l’investissement.