The Drift - Memory Drawings

24/04/2008

Par Guillaume Beauvois

Label: Temporary Residence Ltd

Site: www.myspace.com/trldrift

En 2005, le quartet de San Francisco s’était distingué avec un premier album intitulé Noumena. Le groupe remet le couvert en reprenant la recette aux saveurs identiques : une fusion de post-rock, de jazz et d’ambient colorée de dub. Avec Memory Drawings, Danny Grody et ses collègues nous emmènent au pays des souvenirs et de la méditation. Ici, tout n’est que quiétude et sérénité. La tension monte par moments, le rythme s’emballe et les guitares se font plus volumineuses, occupant l’espace sonore en nappes successives telles des vagues qui nous submergent. Cette profusion reste toutefois contenue dans une grande douceur cotonneuse. Cette succession d’émotions intenses est particulièrement remarquée sur « Uncanny Valley » et synthétise à merveille les influences et le savoir-faire du groupe. Le couple rythmique Safa Shokrai (basse) et Rich Douthit (batterie) gonflent les textures cristallines de guitares avecgroove, subtilité et sobriété (« Golden Sands »). Une trompette s’adonne également à de longues notes mélancoliques et ponctue les morceaux d’interventions hypnotiques. Un travail d’orfèvre qui ne cesse de relancer l’intérêt de l’écoute. The Drift a donc réussi à franchir l’obstacle du deuxième album avec brio. On ne peut qu’espérer tout le bien-fondé de leur potentiel pour la suite des évènements.