Festival Crescendo - Live 2005 / 2006 (DVD)

17/12/2007

Par Jean-Philippe Haas

Label: Autoproduction

Site:

Les passionnés de l’association Crescendo tentent depuis 1998 de promouvoir le rock progressif en organisant des concerts dont le point d’orgue est le festival gratuit de Saint Palais-sur-Mer qui a lieu chaque année au mois d’août. Crescendo sort en 2007 son premier DVD, rétrospective des éditions 2005 et 2006.

D’emblée, il convient de préciser que tous les groupes ayant participé à ces éditions ne sont pas présents sur ce DVD, chose que l’on peut aisément comprendre tout en le déplorant. Point de Pain of Salvation, par exemple. Les deux tiers du DVD sont occupés par Crazy World et Five Fifteen, des noms qui n’évoqueront sans doute pas grand-chose pour la plupart des amateurs de rock progressif. Ces deux groupes finlandais, et en particulier Five Fifteen, sont populaires dans leur pays, mais restent totalement confidentiels dans nos contrées. Armés d’un hard rock très influencé par Led Zeppelin et Deep Purple, ils ont la particularité d’avoir le même leader en la personne du fougueux Mika Järvinen. Le show de Crazy World, tiré de l’édition 2006, vaut donc surtout par son énergie, sa bonne humeur, et les reprises de Led Zeppelin (« Since I’ve been Loving You » et « Immigrant Song ») que par son caractère progressif. Il est en de même de la performance de Five Fifteen datant de 2005. Mika Järvinen y tient la guitare et partage le micro avec son acolyte féminin Maikki Liuski. Quelques problèmes d’image – flous, cadrages et autres vibrations – perturbent passablement le confort visuel du show mais la performance énergique de Five Fifteen, dans un format plus mélodique et ramassé que Crazy World, fait oublier ces petits désagréments.

Ce DVD constitue donc plutôt une occasion de promouvoir des artistes encore peu connus, même des encyclopédistes du prog, comme Trigon, formation allemande de rock progressif psychédélique. On (re)découvre également avec plaisir Michael Manring, docteur ès basse à la notoriété comme soliste encore confidentielle mais familier des amateurs d’Attention Deficit ou de At War With Self. Posté sur une plate-forme au milieu de la foule, Manring réussit avec son seul instrument l’exploit de capter l’attention d’un public fasciné par l’utilisation peu conventionnelle qu’en fait cet élève de Jaco Pastorius.

Hamadryad et Spaced Out représentent quant à eux l’écurie Unicorn Records, qui a récemment édité en CD et/ou en DVD ces concerts dans leur intégralité. Hamadryad, desservi visuellement par une prestation de jour réussit néanmoins à convaincre avec son progressif plutôt classique mais interprété avec conviction. La performance de Spaced Out risque en revanche de mettre l’eau à la bouche de ses fans. En effet, si on connaissait déjà les qualités du groupe en concert (voir notre chronique du DVD Live in 2000), les Canadiens confirment que leur prog metal instrumental mâtiné de jazz peut avoir une redoutable existence scénique. Il s’agit ni plus ni moins de la performance la plus impressionnante musicalement, qui bénéficie en outre d’une mise en image très agréable.

Ce DVD se laisse donc regarder avec grand plaisir, même si les performances les plus longues ne sont pas forcément les plus intéressantes du point de vue d’un amateur de progressif. L’association démontre en tous cas le professionnalisme de son organisation et sa capacité à attirer les foules autour d’une musique loin d’être parmi les plus accessibles. Un coup d’essai plutôt réussi qui en appelle d’autres.