Within Temptation - The Heart of Everything

13/05/2007

Par Jean-Philippe Haas

Label: BMG

Site:

Le metal à chant féminin est un créneau plutôt porteur ces dernières années et de nombreuses formations adoptant cette formule connaissent le succès assez rapidement : Evanescence, Nightwish, les hollandais d’After Forever et leurs compatriotes de Within Temptation sont quelques exemples de cette nette tendance.

Pour simplifier – et provoquer un petit peu également – la prise de risque est inversement proportionnelle au succès rencontré. Within Temptation l’a bien compris, particulièrement depuis The Silent Force, en offrant avec The Heart of Everything une collection d’hymnes mélodiques, glorieux, presque tous construits sur le même schéma. C’est bien produit, c’est beau, c’est gothique (et donc potentiellement porteur), c’est très symphonique, ça peut être repris en chœur, c’est donc probablement efficace, mais c’est aussi très prévisible et cela nécessite des pauses free-jazz et reggae toutes les deux chansons pour être digéré sans ballonnement.

Il ne s’agit pas de dire « c’est commercial, donc c’est mauvais », mais il faut reconnaître que l’effet major est bien perceptible. Depuis The Silent Force, exit les vocaux death, pour ne pas choquer les adolescents (et leurs parents), exit aussi les compositions un peu plus ambitieuses qu’on pouvait trouver sur Enter ou Mother Earth. Une Sharon Del Aden plus rock, en revanche, histoire de surfer – et c’est un comble pour un groupe bien plus ancien – sur la mode Evanescence. En résulte des compositions pataudes et engluées dans leurs propres clichés. Le single « What Have You Done » en est la plus éclatante démonstration : duo avec Keith Kaputo de Life Of Agony et sa voix râpeuse, histoire de relancer la carrière du groupe new-yorkais et de donner une image plus rock aux hollandais, ce titre est une composition indigente aux couplets/refrain répétitifs, formatée pour plaire dès la première écoute.

Heureusement, la jolie Sharon, bien plus douée que son homologue américaine d’Evanescence ne se cantonne pas à faire du mimétisme et nous offre quelques performances intéressantes, sur le titre éponyme ou encore sur « The Cross ». D’autres titres sortent vaguement du lot : « Hand Of Sorrow » pour son orchestration puissante ou « The Truth Beneath The Rose » pour son lyrisme soutenu par une jolie prestation de Sharon, qui confirme tout le bien qu’elle pense de Kate Bush.

Comme on pouvait s’y attendre, Within Temptation répond aux sirènes du succès par une uniformisation de sa musique. A The Heart of Everything, on privilégiera bien évidemment le dernier After Forever, dans un registre similaire bien que beaucoup plus énergique et courageux.