O.S.I. - Re:Free (EP)

17/02/2007

Par Christophe Manhès

Label: InsideOut Music

Site:

OSI est un super-super-groupe. Entre ses super-musiciens (Kevin Moore, Jim Matheos, Mike Portnoy, Sean Malone, excusez du peu) et ses super-albums (Office of Strategic Influence et Free, deux explorations métallico-électro-space résolument modernes) cette association de bienfaiteurs a rendu un temps inquiet bon nombre de fans certains que le groupe n’était qu’un side-project sans lendemain. Mais l’album Free est venu rassurer tout le monde sur les intentions du groupe de continuer à nous livrer leur talentueuse version du psychédélisme du XXI siècle : surpuissant, sombre et hypnotique. Du coup, on en redemandait de cette OSI-culture, peut-être la plus goûteuse de l’écurie InsideOut.

Seulement voilà, Re-Free n’est pas un EP d’OSI. Quid de Matheos, Portnoy, Malone ou Vera ?… C’est la pulpe qui a disparu, laissant seul Kevin Moore aux commandes, c’est-à-dire un type qui prend son pied avec ses machines tout en se trompant sur la nature des fans d’OSI qui n’est pas celle des divagations électroniques du Chroma Key de Graveyard Mountain Home. Autant Moore est-il convaincant accompagné de ses prestigieux acolytes avec sa voix fantomatique et ses efficaces boucles sonores, autant seul, sans les riffs pachydermiques de Jim Matheos, cette musique n’a plus de sens et se perd dans un style essentiellement électro, mille fois exploré.

En résumé, Re-Free ne nous offre que trois titres de l’album Free (« Go », « Kicking » et « Home was good ») totalement dévitalisés et dilués dans des remix et jeux de consoles qui n’intéresseront que les fans des pérégrinations électroniques de Kevin Moore. On pourra (un peu) se consoler avec l’excellente vidéo du titre-phare « Free », livrée en « bonus » (ils sont sympas quand même chez InsideOut !) mais ce sera tout, et ce sera maigre.