Colapsus - Invisible Songs

21/01/2005

Par Aleksandr Lézy

Label: Autoproduction

Site:

Colapsus est le projet de deux multi-instrumentistes parisiens, Alkis Argyriadis et Franck Chapelat, respectivement designer sonore et scénariste, et figurant déjà sur le projet de Bruno Dugas, Interference. C’est avec énergie qu’ils n’hésitent pas à partager divers projets autant sur scène qu’en home studio, dans l’espoir de se faire connaître.

Pour deux personnes, la tâche entreprise représente une bonne dose de travail. Non pas que les morceaux fassent montre d’une réelle prouesse d’écriture, mais ils possèdent un cachet très personnel dû à un bon sens de la mélodie et à des phrasés emprunts de diverses influences en grande majorité rock.
Plus proche du rock indépendant que du progressif, Invisible Songs reflète cependant une part de chaque. D’un coté, Colapsus assemble des rythmes simples opérés par des programmations relativement bien organisées sous des mélodies agréables, intéressantes sans être forcément très variées, et chantées façon crooner, ce qui donne à l’ensemble une saveur particulière.
De l’autre, la formation a pris des atmosphères psychédéliques rappelant cependant trop certains autres groupes. Guitares, claviers et machines font cependant bon ménage, mais l’ensemble ne décolle pas forcément, même si les ambiances décalées sont au rendez-vous.

Ni véritables surprises ni réels reproches à émettre à l’écoute de ces Invisible Songs qui devraient plaire à une frange du public progressif amateur à la fois de planant et de structuré. Colapsus a atteint le but recherché – produire un album afin de démarcher un label – et ce disque devrait trouver preneur car il démontre une certaine volonté conjuguée à un savoir-faire. Reste désormais à le faire savoir.