Alkemy - Da 63 Projekt

23/04/2004

Par Greg Filibert

Label: Unicorn Digital

Site:

Alkemy est un groupe de jeunes musiciens français de la région de Bordeaux. Ce quatuor a la particularité d’évoluer dans un registre rock fusion progressif, un créneau encore timidement occupé au sein de l’Hexagone. Après avoir remporté le tremplin rock de Blanquefort en 2001, les artistes s’attèlent à leur premier album Da 63 Projekt qui est arrivé dans les bacs cette année, sous le label canadien Unicorn Records.

Le premier titre « Underwater » prend des allures de funk metal. Le morceau est plutôt bien fait et bénéficie d’un joli solo de guitare. Il faut attendre l’instrumental « Turtle Soup » à l’ambiance plus jazz rock pour percevoir clairement les influences progressives du groupe. Dream Theater mais aussi Toto et Steve Vai viennent alors à l’esprit. C’est l’occasion de voir que le guitariste (et chanteur) Aurélien Budynek possède une technique suffisante pour nous donner des soli tout à fait intéressants ! Le phrasé du jeune homme rappelle celui d’un Andy Timmons ou d’un Steve Lukather, et ses mélodies s’installent facilement dans la tête. Les autres musiciens ne sont pas en reste, et l’auditeur sera heureux de constater que tout ce petit monde possède un très bon niveau ! Au fur et à mesure, la musique d’Alkemy se fait plus attrayante. Les titres deviennent plus alambiqués, mélangeant pour la plupart rock/metal progressif et funk agrémentés par une couleur jazzy des plus agréables. Entre les interventions de piano très classes d’Aurélie Martin (« Sick Seekers »), les rythmes syncopés, groovy et carrés exécutés par la paire Sifre/Bertrand (basse/batterie), le chant assez bien maîtrisé, force est de constater que le groupe possède de nombreux atouts. La voix d’Aurélien rappelle celle de Steve Vai, avec un timbre un peu âpre, plutôt plaisant. Il lui manque cependant un peu de nuance et de puissance pour s’exprimer de manière optimale. La production est très bonne dans l’ensemble, mais aurait profité d’un peu plus de brillance.

Proposant des compositions de bonne facture, Alkemy montre un potentiel prometteur avec Da 63 Projekt. Il faudra surveiller ces Bordelais de près !