Apogee - The Garden Of Delights

02/02/2004

Par Dan Tordjman

Label: Musea

Site:

Apogee est le projet personnel d’Arne Schäfer, guitariste de la formation allemande Versus X. Le mot « personnel » prend ici toute sa signification, puisque Schäfer joue de tous les instruments, à l’exception de la batterie laissée à son compère de Versus X, Uwe Völlmar.

Malgré une courte liste de cinq titres, cet album est rempli jusqu’à la gueule – soixante-dix minutes – de compositions très riches, et marquées d’un bon nombre d’influences : Jethro Tull, Rush, Queen, Yes, Genesis ou Frank Zappa, pour ne citer que les plus connues. Il est clair que la durée des titres peut nourrir une certaine appréhension quant à la manière d’apprivoiser The Garden Of Delights : a-t-on ici affaire à des morceaux à tiroirs sans aucune âme ou bien à des titres cohérents malgré leur durée ? Il s’agit heureusement du meilleur des deux mondes : si les compositions, en dépit de leur longueur, sont remarquablement construites et ne provoquent que très rarement l’ennui, une certaine lassitude surgit lorsque Arne Schäfer entonne des vocalises d’une platitude rarement atteinte et, disons-le franchement, ne donnant pas envie de poursuivre l’écoute de The Garden Of Delights. C’est fort dommage, car musicalement la qualité est là, servie par une production très claire et puissante. Mais tout est irrémédiablement lesé par le chant.

Il est difficile de sortir un titre de cet ensemble très cohérent, mais l’aspect symphonique de « To Keep The Balance » ou les mélodies chaloupées de « The Garden Of Delights » peuvent titiller agréablement l’oreille. Pour qui est amateur de longs morceaux construits, et éventuellement adepte de Versus X, cet album devrait être une bonne surprise.