Mercury Rain - Dark Waters

05/01/2004

Par Greg Filibert

Label: Underclass

Site:

Mercury Rain est un groupe britannique de la région de Bristol, fondé en 1998. Il aura fallu maint changement de musiciens pour que le personnel se stabilise une année plus tard, avec notamment l’arrivée de la chanteuse française Sonia Porzier. Évoluant dans un power metal mélodique teinté de gothique, le quartette sort une démo Where Angels Fear en 2000, qui prépare le terrain pour Dark Waters, son premier album dont le concept tourne autour de la Bretagne et de ses légendes.

La formation se rapproche de groupes tels Nightwish, Eden Bridge ou Within Temptation : musicalement, le groupe aime alterner les passages rapides et gothique, et les titres sont bien interprétés et possèdent de belles idées mélodiques comme sur « Broëlla », « The Boat Of The Dead » ou « Maria Morgane ». Le côté atmosphérique colle bien avec la voix de Sonia, plus proche de Floor Jansen (After Forever) que de Tarja Turunen (Nightwish). Les guitares sont hargneuses et de bonne tenue, mais pourraient gagner en précision lors des soli les plus véloces. La section rythmique est sans défaut, en place comme il se doit, et les claviers savent être discrets ou prendre les devants au moment opportun. Il manque cependant à Dark Waters des refrains plus percutants et moins linéaires pour convaincre pleinement. Certaines transitions entre les moments heavy et calmes gagneraient également à être plus travaillées (« Broëlla » par exemple).
Le groupe a enregistré l’album dans le home-studio du bassiste Jon Hoare, et malgré les moyens limités à disposition, le résultat est très correct ! Bien sûr, le son des guitares n’est pas parfait, la batterie électronique sonne synthétique et les claviers sont parfois trop envahissants, mais le son général est clair et puissant. Il est sûr qu’une production de meilleure qualité aurait valorisée le souffle épique du groupe…

Mercury Rain fait donc des débuts encourageants, et Dark Waters devrait trouver son public auprès des fans des groupes formant ses principales influences, celles mentionnées plus haut. Mais il lui faudra se singulariser davantage pour se démarquer de la concurrence, et peaufiner plus avant ses prochaines compositions pour lui faire face sereinement. C’est déjà ce que le groupe se propose sur Saint Matthieu, le prochain album !