French TV - The Case Against Art

14/09/2003

Par Djul

Label: Pretentious Dino

Site:

Deuxième chronique dans Progressia pour ce groupe du Kentucky, The Case against Art est le dernier album en date de French TV dont l’hilarante biographie par Mac Beaulieu, qui ravira les amateurs d’absurde et de bons mots, occupe l’essentiel du livret.

The Case Against Art constitue un glissement du groupe depuis l’hémisphère purement progressif vers une musique encore plus personnelle, plus diverse. Les guitares se font plus saturées par moment, et le tout est plus accessible, avec une grande attention portée aux mélodies. Zappa est peut être l’influence qui ressort le plus. Cet album est donc un kaléidoscope inclassable, qui régalera ceux d’entre nous qui aiment jouer au « jeu des références », tant French TV s’amuse à aborder des styles différents.

Bien que la finesse des arrangements et la technicité de l’ensemble du groupe de Mike Sary soient toujours bien présentes, le disque est un patchwork : « Viable Tissue Matter » est un long titre purement progressif et très romantique, avec des claviers vaporeux que l’on croirait sortis de Genesis, « Partly The State », composé par le chanteur Cliff Fortney pour Happy The Man, rappelle la grande influence de Soft Machine et de son esprit mi-barré mi-mélodique sur French TV. « That Thing on the Wall » et « Under Big W » sont quant à eux plus expérimentaux, proches du rock in opposition. Un équilibre assez précaire donc, mais qui devient de plus en plus personnel avec les années. Une longue carrière jalonnée de pratique de la scène et en studio permettent à French TV d’afficher leurs ambitions, avec une production très réussie pour une réalisation indépendante.

On ressort de ce voyage revigoré par tant de fraîcheur et d’humour, car il ne fait aucun doute que French TV est avant tout une expérience ludique qui, mêlant de nombreuses références, laisse à l’auditeur le plaisir de les redécouvrir. Un disque pour amateurs donc, et le meilleur de French TV à ce jour.