Jadis - Fanatic

09/04/2003

Par Pierre Graffin

Label: InsideOut Music

Site:

Jadis existe depuis déjà 15 ans, composé de Gary Chandler à la guitare et au chant, de Steve Christey à la batterie, de Martin Orford aux claviers et de John Jowitt à la basse (qui officie également dans I.Q. et fut un temps bassiste d’Arena). Ils firent leurs premières armes en premières parties d’IQ et Marillion à la fin des années 80.
C’est en 1992 que sort More Than Meets The Eye, leur premier album qui reçut en son temps, les louanges d’une presse alors plus facilement acquise. Le succès ne sera que d’estime et leur deuxième album Across The Water ne transformera pas vraiment l’essai d’un point de vue artistique, ni commercial.

Dans la lignée d’une carrière plutôt linéaire, Fanatic est leur 5ème album, abstraction faite de quelques albums live et compilations de raretés, versions alternatives et live.
Les premières mesures de « The Great Outside » et leurs accents sudistes sont assez anachroniques pour ce type de musique mais l’on retrouve très – trop ? – vite des sonorités beaucoup plus classiques, pour ne pas dire éculées. Mis à part peut-être le refrain de « Each & Everyday » qui rappelle (en se forçant quand même beaucoup !) « Comfortably Numb » – d’ailleurs interprétée sur le précédent live Alive Outside – il est difficile, pour ne pas dire vain, de vouloir distinguer le moindre relief dans ce long désert d’ennui, planant mais convenu et assez inutile.
Musicalement, pas grand-chose à dire non plus, c’est calibré bien que pesant et caricatural, bien produit – gros gros son, comme d’habitude – et bien interprété : la section rythmique est efficace. A l’instar de beaucoup de groupes du genre, hélas, aucune créativité ne ressort donc vraiment de cette soupe linéaire, un peu « pinkfloydesque », un peu marillionesque, un peu…tout et rien à réserver aux inconditionnels du groupe et/ou du genre qui y trouveront peut-être leur compte, en attendant le nouvel I.Q., autre groupe du clavier Martin Orford, à l’automne prochain.