:)
08 Décembre 2009

Mörglbl

Jäzz For the Deaf

par Jean-Philippe Haas
Quel label français prendrait aujourd’hui le risque de signer un artiste comme Mörglbl, inclassable par sa pratique d'un appétissant funk-metal-jazz-et-que-sais-je-encore ? Réponse : aucun. C’est donc entre les mains de l’Américain Laser’s Edge que le trio hexagonal à remis son sort depuis Grötesk. La tournée effectuée en 2008 par le groupe aux Etats-Unis et notamment sa participation au dixième NEARfest illustre bien ce malheureux paradoxe...

Jäzz For the Deaf est le quatrième album de cette bande de joyeux drilles emmenés par le sémillant guitariste Christophe Godin. Si l’Umlaut est devenu un élément indispensable dans les titres d’albums, Jean-Pierre Frelezeau a depuis l’album précédent été remplacé à la batterie par Aurélien Ouzoulias dont la précision s’accorde à merveille avec le toucher remarquable d’Ivan Rougny. Le son chaud et enveloppant de sa basse donne une confortable épaisseur à des titres largement dominés par la guitare de Godin.

Mörglbl fait se cotoyer avec humour et sans complexe aucun les grooves puissants (« Borderline », « Bleach Boy ») mâtinés de jazz (« Untold Stories »), les riffs adipeux (« Stoner de Brest ») et les démonstrations de virtuosité (« Myspacebook »), sur fond de réminiscences des grands albums de guitare à la Steve Vai / Joe Satriani (« 22 Oz », « Point d'Org »).

A l’instar de certains guitaristes comme Dave Martone, Christophe Godin et ses compagnons revisitent le concept d’« album à guitares » en s’extirpant des clichés habituels. Comme ses prédécesseurs, Jäzz For the Deaf tourne le dos aux pratiques mégalomaniaques de nombre de guitar heroes pour s’inscrire dans une démarche autrement plus ludique et attrayante.
  • Année: 2009
  • Label: The Laser's Edge

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir