:)
07 Juillet 2011

Citadel

Already Know

par Dan Tordjman

On se rappelle l’effervescence générée par Textures of the Impact sorti l’an dernier. Citadel avait ainsi mérité que l’on attende son disque suivant avec impatience. Chose promise, chose due, c’est non sans un certain plaisir que nous avons reçu Already Know.

L’attente valait vraiment le coup. Le trio francilien n’a pas fait de concessions : dès le titre éponyme, l'énergie est là, on est pris à la gorge par ce mélange rythmé de Mars Volta, Queens of the Stone Age et Muse. Qu’il est bon parfois de cultiver les paradoxes ! Malgré le côté oppresseur du morceau, on le sent aéré et aérien. Une telle alchimie est rare et mérite à juste titre d’être saluée. Aux antipodes de « Already Know », on trouve un « Bastion 1 » tordu au possible qui prouve que Citadel brasse plus que large. Autre exemple de cet éclectisme, « Desert Song; », petit moment d’accalmie avant de clôturer ce mini CD comme il a commencé, tambour battant avec un « Perpendicular Galaxy » parfaitement taillé pour la distribution de claques sonores lors des prochains concerts. Si l’ombre de Muse plane, tant sur la production que sur l’écriture, elle n’en est pas moins désagréable. On se réjouit à l’idée de la voir moins prononcée sur les prochaines sorties du groupe. Accessoirement, on espère un contenu plus copieux à l’avenir, car devoir se contenter de si peu, c’est frustrant. On aimerait tant pouvoir en dire davantage sur la musique de Citadel. Entendez-nous, messieurs !

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir