Teho Teardo - Music, Film, Music

17/05/2012

Par Christophe Manhès

Label: Specula Records

Site: www.tehoteardo.com

Inconnu dans nos contrées, Teho Teardo est un musicien italien particulièrement apprécié dans son pays pour la beauté de ses partitions de musique de film. Adoubé par Ennio Morricone en personne, cet ex-musicien underground, comme tous les grands artistes, a d’ailleurs fini par tracer son propre chemin en se consacrant à l’union émotionnelle entre le son acoustique et le son l’electro. Et pour goûter à l’aura subtile de l’art de ce poète, rien de mieux que de débuter par ce Music, Film, Music, excellente synthèse de son travail qui évite le travers du programme décousu pour mauvaises compilations.

Épaulé par les cordes souvent bouleversantes d’Erik Friedlander, par ailleurs acolyte du célèbre John Zorn, Teardo y développe ses ambitions entremetteuses dans un discours courtois et sans âge où musique classique et son numérique se fondent amoureusement l’un dans l’autre. D’une délicatesse parfaite et d’une transparence de ruisseau de campagne, l’album est ponctué de pièces atypiques comme « A Quiet Life », portée par la voix profonde et veloutée du réputé Blixa Bargeld, et le rap minimaliste « Stanotte Cosa Succederà? » d’une élégance folle. Inclassable, ni post-rock, ni musique de chambre, ni electro, mais un peu tout ça à la fois, Music, Film, Music est avant tout un vrai bonheur pour le cœur et les oreilles tellement ses grandes vagues mélancoliques pénètrent l’esprit avec la douceur et la langueur sobrement spectaculaire des rêves tranquilles. On ne saurait trop vous conseiller de vous y noyer.