Nude - Love

19/02/2009

Par Jean-Daniel Kleisl

Label: Autoproduction

Site:

Nude, comme son nom ne l’indique pas, est un groupe de rock indépendant parisien formé au début de ce siècle. La musique allie pop, noise, shoegaze, expérimentation et passages que l’on pourrait appeler progressifs. Cet amas de qualificatifs divers ne va sans guère aider le lecteur à se faire une idée de la musique de cette formation, dont il faut préciser qu’il s’agit du premier album après deux démos sorties il y a quelques années et dont certains titres sont repris ici. Les influences sont multiples mais superbement assimilées, on navigue dans un registre assez lent et sombre entre un Pink Floyd noisy et une sorte de Tool moins complexe. Le groupe prend ainsi son temps afin de développer de sombres ambiances glauques et relève l’exercice avec un certain succès durant cette heure de Love. Leur grande force réside dans le jeu précis, implacable et impeccable de son batteur qui apporte à la fois nuance et puissance à un jeu de guitare somme toute basique dans un registre shoegaze/post-hardcore connu. A ce titre, « Gender Hacking » représente à la fois un exemple probant et une grande réussite, tout comme l’est « How to Succeed in Dust » qui clôture le disque. En revanche, « The Hermit » pêche par trop de longueurs, Nude joue d’exubérance à l’instar de son vocaliste dont le chant est parfois trop maniéré. Le groupe livre un premier essai des plus recommandables pour tout amateur d’ambiances sombres et mélancoliques. A noter que Love existe aussi dans une édition limitée avec un titre supplémentaire.