:|
23 Mars 2004

Final Conflict

Hindsight

par Julien Van Espen
En 1999, après le départ du bassiste Dave Bridgett et son remplacement par Chris Chalk, Final Conflict se remet à composer. Bridés dans leur élan par des problèmes financiers et de distribution, les musiciens décident de créer leur propre structure, Final Conflict Music. Six ans après Stand Up, Final Conflict réapparaît sur la scène progressive avec un album manifestement influencé par la pop. Le néo progressif classique du groupe a évolué et certains de ses titres sonnent de manière beaucoup plus commerciale.

Le panel stylistique s’est considérablement élargi. Ainsi, le refrain de « A Moment in Time », notamment, n’est pas sans rappeler le rock sudiste de… Lynyrd Skynyrd, plutôt surprenant et plus ou moins choquant au vu du reste du morceau, toujours aussi typiquement néo progressif. Le chant sur « Empty Promises » rappelle quant à lui très nettement Peter Gabriel. Mais on trouve aussi un mélange entre guitares acoustiques et boucles électroniques. Ces guitares sèches, plus présentes que jamais, donnent un côté résolument pop à certains titres (« Shadowdance »). Les ambiances planantes, toujours présentes, maintiennent le groupe ancré dans le genre progressif et les soli, souvent très floydiens, et les intermèdes instrumentaux s’intègrent enfin harmonieusement à des morceaux simples mais construits et recherchés (« Heart and Soul »).
Le son de l’ensemble a également évolué vers quelque chose de plus abordable pour les oreilles non-initiées : on ne trouve plus guère de soli de claviers, qui désormais accompagnent simplement la voix et les guitares et sont plutôt en retrait par rapport aux précédents disques de la formation. Mais, contre-coup de cette diversité, l’album manque d’unité et de cohérence, et les nombreuses influences au sein d’un même titre leur donnent un aspect hétéroclite. Certains morceaux ne resteront d’ailleurs pas gravés dans les esprits (« Choices »), même si d’autres proposent des ambiances intéressantes.

Final Conflict propose sur Hindsight un rock néo progressif moderne, résolument pop et diversifié mais répondant aux canons du genre. Grevé par un chant assez commun et certaines incohérences, ce disque se laisse tout de même écouter et plaira vraisemblablement aux amateurs de pop sophistiquée et de néo progressif classique.
  • Année: 2003
  • Label: FC Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir