:|
06 Janvier 2011

Fibonacci Sequence

Numerology

par Jean-Philippe Haas
De la part d'un groupe qui porte le nom d'une suite mathématique, on pourrait s'attendre à une musique très écrite, absconse ou excessivement technique, mais Fibonacci Sequence ne tombe heureusement pas dans ce travers. Ce trio américain, complété par quelques invités dont le bassiste Chris Kringel (ex-Cynic), propose des titres énergiques et plutôt mélodiques, s’inspirant largement des canons du metal progressif instrumental.

Après une introduction plutôt timide et sans grande épaisseur, « Neap Tide » présente en neuf minutes les multiples facettes de cet album : des passages heavy dominés par une section rythmique tout à fait compétente succèdent à des moments hautement mélodiques sur lesquels le piano ou la guitare solo s'en donnent à cœur joie. Un soupçon de funk, un air latin ou encore un violon discret tentent d’apporter un peu de variété à l’ensemble, avec plus ou moins de réussite. La plupart des titres, excepté l'acoustique « Dawn », fonctionnent ainsi sur le même mode, déclinant différents aspects pour tenter de remporter l'adhésion du plus grand nombre.

En revanche, et ce malgré une interprétation sans faille, Numerology reste assez convenu et ne bouscule guère les codes du genre. La production gagnerait à être sensiblement affinée, et la pochette hideuse, vraisemblablement réalisée en deux coups de cuillère à pot avec le premier venu des logiciels de retouche photo, ne risque guère d'être décisive dans l'achat de cet album. On a cependant connu des débuts plus laborieux et Fibonacci Sequence possède le bagage nécessaire pour frapper beaucoup plus fort lors d'une éventuelle seconde tentative.
  • Année: 2010
  • Label: autoproduction

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir