:)
17 Août 2010

Claudia Solal - Spoonbox

Room Service

par Mathieu Carré
Voici sans doute l'un des disques les plus mystérieux et les plus stimulants de l'année. Claudia Solal s'était déjà illustrée aux côtés d'Yves Rousseau en habitant les textes de Léo Ferré ou en déguisant de sa fantaisie les expérimentations de Françoise Toullec, mais son étrange univers musical n'avait pas encore eu l'opportunité de s'exprimer pleinement.

Avec Room Service, cette artiste entière et décidée, incroyablement mature dans sa douce folie, pourrait bien se découvrir un autre public, plus large que celui des seuls repaires de jazz où elle séduit déjà. Car Claudia Solal possède une classe folle, une voix claire et lumineuse, précieuse sans jamais être ridicule qui reste l'apanage des plus grandes. A ce niveau de performance, peu tiennent la comparaison et il faut évoquer Björk, Annette Peacock, Beth Gibbons ou plus récemment Joanna Newsom pour se faire idée bien imprécise de ce timbre fascinant et de ses subtiles inflexions.

En s'entourant de musiciens aux oreilles bien ouvertes, Claudia Solal a réussi à créer son petit monde bien à elle. Les multiples trouvailles électroniques de Benjamin Moussay confèrent une patine féérique aux compositions légères de la chanteuse. Il y a un petit peu d'Angleterre dans cette musique, un humour pince-sans-rire, une distinction de tous les instants et Lewis Carroll qui se cache derrière les rideaux du salon de thé.

A ce duo qui dialogue de manière presque intuitive se greffent le batteur tout en nuances Joe Quitzke et Jean-Charles Richard au saxophone, apte lui aussi à illustrer autant qu'à accompagner les douze histoires insolites de Room Service pour parfaire le tableau. Et pour vraiment se faire une idée de cet objet saugrenu, le mieux reste encore de l'écouter.
  • Année: 2010
  • Label: Le chant du Monde / Abalone Productions

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir