:|
07 Juillet 2009

No Go Know

Time Has Nothing to Do With It

par Jérémy Bernadou
Après deux mini albums, ces Américains décident de voir leurs ambitions à la hausse avec ce double album. Bien loin des envolées non maîtrisées de beaucoup de nouvelles formations de rock progressif aux envies plus grandes que leurs moyens, No Go Know préfère livrer une collection de titres plutôt courts, surtout influencés par la scène indie rock. Un tel choix confère à ce Time Has Nothing to Do with It une certaine cohérence. Le trio parvient à varier suffisamment sa formule pour éviter les répétitions. Chaque morceau apporte un point de vue particulier qui permet de découvrir un groupe qui sait jouer de ses multiples identités, sans toutefois se laisser trop emporter.

Pour fluctuer ces ambiances, la formation accorde beaucoup d'importance à des détails qui, mis bout à bout, forment un « tout » qui tient la route. Le travail des mélodies vocales ou le rôle majeur des guitares et leurs interventions remarquées (« Good God ») prouvent la maturité de ces musiciens. De même, à l'image d'autres morceaux, la ballade « End of a Stay » n'apporte pas grand chose de neuf mais reste néanmoins rondement menée, notamment au regard du crescendo final ainsi que la place laissée à l'improvisation. No Go Know possède un certain talent pour augmenter l'intensité de ses titres grâce à une interprétation soignée. Ceci dit, des compositions comme « Is It Getting Better? » et son leitmotiv gorgé de candeur montrent que parfois le groupe est à la limite de la crédibilité, malgré un talent certain. Les breaks efficaces sont bel et bien présents (le surprenant « There Is No End to What We Need »), augmentant ainsi une certaine frustration à l'écoute de cet album.

Une sortie pétrie de bonnes intentions qui compte près de quatre-vingt-dix minutes s'enchaînant assez naturellement. En revanche, le résultat reste trop conventionnel pour se démarquer de la masse grouillante des groupes indie. Ces deux galettes perdent en folie ce qu'elles gagnent en cohérence et en efficacité.
  • Année: 2009
  • Label: The Union Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir