:|
07 Février 2014

Pat Metheny Unity Group

Kin

par Raphaël Dugué
dans

Un an après avoir mis son talent au service de John Zorn pour le très réussi Tap : Book of Angels vol.20 sur lequel il jouait tous les instruments excepté la batterie, Pat Metheny est de retour avec Kin, le deuxième album du Unity Group. Avec cette nouvelle formation qu’il a créée en 2012, Pat Metheny collaborait pour la première fois depuis trente ans avec un saxophoniste, l’excellent Chris Potter. Sur Kin, le quatuor devient quintet avec l’arrivée du multi-instrumentiste Giulio Carmassi.

L’association entre le saxophoniste et le guitariste fonctionne encore une fois très bien, les deux solistes jouent parfois à l’unisson les lignes thématiques typiques de Metheny ou se complètent parfaitement. Ils sont aussi excellents dans leurs solos mélodiques et inspirés. Metheny déploie toute la richesse de son jeu et de son phrasé si particulier à travers les différentes guitares acoustiques, électriques ou synthétiques dont il utilise toutes les possibilités. L’arrivée de Giulio Carmassi apporte une diversité dans l’orchestration avec la clarinette, le piano, le violoncelle, ou encore les cuivres, qui convient parfaitement aux compositions. Le groupe est accompagné d’une section rythmique d’une grande richesse, avec l’excellent batteur Antonio Sanchez, et son jeu complexe à la fois puissant et subtil. On retrouve sur Kin le goût de Metheny pour le mélange des genres : c’est tour à tour le rock, les musiques latines ou l’électro qui s’invitent à la fête. Les deux premiers tiers de l’album rassemblent des morceaux à tiroirs, aux longs développements parfois énergiques comme « Rise Up » et ses ambiances tantôt enlevées, calmes ou mystérieuses. Le dernier tiers laisse la place aux morceaux plus courts ou et éthérées. Ce déséquilibre handicape malheureusement la fin qui semble se déliter au fil des écoutes. Kin reste néanmoins un disque d’une élégance particulière, aux compositions riches de multiples influences et climats, avec lesquel Metheny montre une fois de plus sa science de la composition et des arrangements.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir