:|
18 Avril 2008

Pallas

Moment to Moment (DVD)

par Jean-Philippe Haas
Après The Blinding Darkness et Live from London (datant de 1985 et réédité en 2005 par The Iguana Project), Moment to Moment n’est rien de moins que le troisième DVD de Pallas en moins de cinq ans ! Une belle vigueur pour un groupe qui, il y a de cela une décennie, n’était encore qu’un douloureux souvenir dans l’esprit des nostalgiques du néo prog des années quatre-vingt.

C’est désormais une tradition, les vétérans de la scène néo progressive passent presque tous par la Pologne et Metal Mind pour enregistrer leurs DVD. Le présent concert a été capturé le 31 octobre 2007 à Katowice, alors que Pallas ouvrait pour Caamora. La scène est sobre, drapée, sans doute déjà préparée pour la prestation théâtrale du groupe de Clive Nolan. La réalisation est soignée, bien que sans fioritures, comme à l’habitude de l’équipe Metal Mind.
Le groupe semble à l’aise sur scène, comme s’il jouait pour une bande de copains, à l’image d’Alan Reed et de Greame Murray, toujours très expressifs. En une heure trente de spectacle, Pallas balaie sa carrière sous un angle sensiblement différent de celui de The Blinding Darkness. Forts d’un nouvel album, The Dreams of Men d’une part, les Ecossais mettent à l’honneur des titres de la nouvelle cuvée et, d’autre part, quelques très vieilles compositions : les classiques « Cut and Run », « Arrive Alive », mais aussi et surtout « Heart Attack » et « Queen of the Deep », ce dernier titre ne figurant que sur le tout premier enregistrement du groupe, Arrive Alive, datant de 1981 ! Contre toute attente, ces morceaux passent très convenablement le cap de la scène même si une atmosphère délicieusement surannée plane sur cette partie du concert. Quoiqu’il en soit, aucun amateur de guitare à la Rothery ne pourra résister au final grandiose, grandiloquent, de « Queen of the Deep », et plus généralement au jeu très typé de Niall Mathewson.

Pour ce qui est du contenu additionnel du DVD, rien de majeur n’est à signaler. Deux options sonores sont disponibles, la stéréo et le 5.1 en Dolby Surround. Par ailleurs, seule l’interview de Greame Murray et Alan Reed, pendant laquelle les deux compères reviennent sur la carrière de Pallas, mérite que l’on s’y attarde. Elle est toutefois à réserver aux anglophones, habitués de surcroît à l’accent écossais ! Des sous-titres, ne fussent-ils qu’en anglais, eussent été les bienvenus ! Le petit documentaire de tournée, fort amusant au demeurant, n’est pas d’un intérêt flagrant, tout comme les extraits de répétitions.

Le concert est donc l’attraction principale de ce DVD, et il se suffit à lui-même. Depuis Live from London Alan Reed est passé du statut de jeune bellâtre rockeur au torse nu à celui de vieux beau propre sur soi mais sa conviction, et celle de tout le groupe, bien que plus tempérée, plus contenue, reste intacte et visible à chaque instant.
  • Année: 2008
  • Label: Metal Mind Productions

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir