:|
27 Février 2012

Nebuleyes

From Earth To Nebula EP

par Renaud Besse Bourdier

Qu'on se le dise, Xavier Boscher ne fait pas l’unanimité chez Chromatique. Ces albums solos, que l'on pourrait appeler « Imitations de Joe Satriani #1138 » n'ont jamais vraiment convaincu. Son groupe Nebuleyes en revanche a su se réinventer depuis ses débuts en 99, laissant de côté les (très) longues pièces pour préférer une musique plus percutante, plus immédiate ; et franchement, c'est pour le mieux.

L'EP From Earth To Nebula annonce clairement la couleur. De l'illustration à l'intitulé, il est clair que l'on peut s'attendre à une musique dont le son sera « spatial ». D'ailleurs, le spectre de Joe Satriani n'est jamais loin, il survole la nébuleuse française depuis sa Crystal Planet, et cela s'entend grandement dans les passages instrumentaux du disque. Heureusement, les solos ne sont pas si nombreux et surtout ne s'étalent pas sur des mesures interminables : l'EP est justement composé de cinq pistes avoisinant les cinq minutes chacune.

L'attrait de cette nouvelle sortie est le rock très accrocheur proposé par Nebuleyes, surtout lors des phases de chant ; « Hyperspace » en est peut-être le plus bel exemple, avec ses passages épiques, contrastés par des lignes bien plus sombres, à la limite du growl par instant. Si certains pourront être rebutés par le relatif manque d'innovation et le kitsch de Nebuleyes, il paraît difficile de leur retirer la qualité de leurs mélodies (et notamment celle de la piste « Sky ») malgré tout.

Alors certes, tout n'est pas bon dans cet EP, mais une chose est sûre, le voyage de la Terre jusqu'à la nébuleuse est loin d'être désagréable.

Commentaires 

#1 Bronsky Proko 27-02-2012 17:23
Bonjour,
Je me permet 2 corrections :
Il n'y a que 5 titres et non pas 6.
Nebuleyes existe depuis 1999 et non pas "une demi-décennie".
Du coup je me demande si vous avez écoutez l'album attentivement...
Cordialement.
Bronsky Proko
Citer
#2 Renaud Chromatique 27-02-2012 19:55
Bonjour,

effectivement il y a bien cinq morceaux, je ne sais vraiment pas pourquoi j'ai écrit six. Même chose pour la demi-décennie.
J'assume l'entière responsabilité de ces erreurs.
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir