:(
01 Janvier 2008

Orient Express

Illusion

par Mathieu Carré
Orient Express est un groupe italien qui a décidé de nous déprimer avec son album Illusion. Navigant depuis plusieurs années dans les eaux troubles des musiques hivernales et anxiogènes, la bande du chanteur Wito a réussi à convaincre le label indépendant Kingdom Records qui lui permet de sortir ce premier album sous leur nom propre. Leur musique se base sur les ambiances lourdes, les arpèges qui se transforment en accords saturés quand la nuit tombe et les cordes vocales bien voilées du chanteur. Aussi originale qu’une dinde aux marrons lors du réveillon de Noël, la recette éprouvée n’en n’est pas moins toujours efficace quand on sait la renouveler un peu.

Malheureusement, il semble bien que l’Orient Express italien ait négligé les détours intrigants et les paysages surprenants pour foncer tout droit à un essentiel assez décevant. Les couplets se multiplient et se ressemblent tous. Wido, dont la voix est (trop ?) mise en avant, n’hésite pas à en rajouter mais étant donné qu’il navigue le plus souvent sur un demi-octave de tabagique dépressif (alors qu’il prouve lors de certains passages qu’il peut parfaitement donner bien plus), le résultat hésite entre l’irritant et le pathétique. Une fois que l’on a bien compris le message, la sauce monte sans surprise, le chant s’émancipe parfois de façon convaincante comme sur le morceau-titre « Illusion » puis le soufflé retombe mollement. Les variations sont trop rares, un riff un peu plus violent sur « Madness » ou « Ten Drops » où une introduction joliment acoustique exotique et un mignon final un peu floydien entoure les désespérants poncifs de Wido.

Rien à reprocher sur la réalisation équilibrée et la prestation très honnête des musiciens, mais quand on a de l’inspiration pour produire deux morceaux et demi intéressants, il est impossible de rendre un album passionnant. Les monomaniaques de la noirceur et de la sombre monotonie par moment hypnotique pourront être sensibles à ce premier essai qui serait bien mis en valeur entre un tube de rimmel et une boîte d’hypnotiques.
  • Année: 2007
  • Label: My Kingdom Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir