:|
17 Octobre 2011

Seven Steps to The Green Door

The? Book

par Renaud Besse Bourdier

Le metal progressif à l’ancienne n’est pas encore mort ! Voilà ce que veulent nous dire les Allemands de Seven Steps To The Green Door avec leur troisième album. Tous les ingrédients y sont, à commencer par le format : The Book est un concept album centré sur une critique de la religion et un questionnement de la foi (le propos résumé en quelques mots extraits de « The Healing Wonder » : « We are your creation now you are our patient»). Le disque s’oriente autour de thèmes musicaux récurrents, et comporte même une couleur qui n’est pas sans rappeler le célèbre Scenes From A Memory de Dream Theater.

On y retrouve ce qui a fait le succès de la musique progressive : les morceaux à structures complexes, les variations rythmiques, les solos de guitares en excès de vitesse et les sons de claviers tout moisis… mais là où Seven Steps To The Green Door réussit à sortir du lot (contrairement à beaucoup d’autres groupes… oui, sentez-vous visés, les Italiens), c’est dans sa qualité vocale. Un chanteur, une chanteuse, beaucoup d’harmonies vocales, quelques effets empruntés à la musique techno et le tour est joué. De plus, malgré l’aspect technique indéniable, The Book est très riche en mélodies accrocheuses, souvent mises en valeurs par le piano, ce qui en fait un album très accessible.

On regrettera cependant la présence de longueurs ici et là, de quelques démonstrations techniques de guitare et de saxophone franchement ennuyeux, ainsi que de deux ou trois clichés difficile à digérer (« The Eternal Abstinence  »), mais rien de bien méchant au final ; The Book est un album qui fait du bien aux oreilles.

De là à dire que le classic prog a encore de l’avenir, il n’y a que… sept pas.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir