:|
03 Juin 2011

Cataclysm Box

Cataclysm Box

par Dan Tordjman

Si quatre musiciens se rencontrent dans un endroit tel que le Centre des Musiques Didier Lockwood, il y a fort à parier que l’association provoquera des étincelles. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec Jean Gros (guitare et composition), Maxime Berton (saxophones), Martin Wangermée (batterie) et Jérôme Arrighi (basse).

Ce quartet francilien montre l’étendue de son talent, de sa dextérité et surtout de ses influences. Il est clair que les cours prodigués par des sages comme Pierre-Jean Gaucher ou Didier Lockwood ont eu un impact. On découvre un jazz aéré, aérien passant du drum ‘n’ bass léger sur « Endless Night; » à des morceaux teintés de guitare rock seventies. Un joli tour de force réussi, tant le mélange est difficile à obtenir. Le fantôme de Jimi Hendrix plane sur le jeu de Jean Gros et sur les quatre titres de ce mini-CD qui brasse large et laisse une grande part à l’improvisation. Entre ces quatre garçons pleins d’avenir, l’alchimie est totale. Un premier jet tout sauf cataclysmique, bien produit, annonciateur, espérons-le, d’un futur doré pour ces musiciens attendus au tournant. Comme on dit, ça fait du bien par où ça passe.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir