:|
18 Décembre 2002

Illegal Aliens

Time

par Julien Negro
Sorti en 1999, ce disque n’a pas bénéficié d’une bonne promotion, ce qui l’a fait passer quasiment inaperçu. Et c’est fort dommage, car sans être particulièrement originale, la musique d’Illegal Aliens est vraiment rafraîchissante.
Les morceaux sont dans l’ensemble plutôt courts, et les influences progressives un peu en retrait. Mais qu’importe ! La prod est assurée par Marco Minnemann, le batteur de la formation, qui possède un jeu vraiment puissant et des talents de producteur indéniables. Dès le premier morceau, les influences sont claires, et l’auditeur un peu entraîné le remarquera tout de suite : c’est évidemment à Queen que Marco rend ici hommage, et plus que le niveau instrumental, c’est la voix, vraiment très proche de celle du grand Mercury, qui bluffe à l’écoute de ce disque. La ressemblance est encore plus marquée lorsque la formation se lance dans le difficile exercice de la reprise, avec un morceau de la Reine revisité d’une manière particulièrement originale. « Dead on time », extrait du méconnu Jazz, est extrêmement savoureux ainsi remanié à la sauce Illegal Aliens, avec ses arrangements de cuivres du plus bel effet. Minnemann pousse d’ailleurs le vice jusqu'à le placer sur la même plage que sur le disque original.
Rassurez-vous, Time ne se résume cependant pas à cette reprise et contient de petites perles : « Swallow your kiss », en ouverture, qui attaque très fort, le bizarre « Sleep », « Basic » et ses patterns basse/batterie en contre-temps ou encore le très pop « Wrong ».

En bref, voici dix compositions qui, sans révolutionner le style, sont fort agréables et finalement assez loin de ce que l’on a l’habitude d’écouter. Et, en fermant les yeux et en se laissant aller, il est facile d’imaginer Freddie Mercury chantant ces titres, et rien que ça, ça vaut de l’or… Un disque spécial, qui risque de s’user pendant un moment sur votre platine.
  • Année: 2002
  • Label: Lipstick

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir