:|
18 Décembre 2002

Kamelot

Epica

par Dan Tordjman
Avec une régularité digne des horlogers suisses, Kamelot est (déjà) de retour, moins d’un an après Karma. L’ambition est au rendez-vous de cet Epica qui se veut conceptuel, puisque basé sur le Faust de Gœthe. La cible est musicalement atteinte et Roy Khan fait vraiment corps avec le concept. Toutefois, il ne s’agit pas d’une simple redite, la nouveauté est présente : cet album recèle un côté théâtral, avec un véritable travail de mise en scène.
La musique déjà très riche de Kamelot, se voit cette fois embellie par l’apport d’instruments pour le moins inhabituels tels que djembé ou bandonéon. Des invités sont également présents dont Luca Turilli (Rhapsody) qui vient croiser le manche avec Thomas Youngblood, et Ian Parry (Elegy, Consortium Project) qui fait une très brève intervention lors d’un des nombreux interludes qui émaillent l’album. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, les compositions sont signées Khan / Youngblood et, une fois encore, le tandem Sascha Paeth / Miro se charge d’une production qui colle bien à la musique. Une chose est sûre : si vous êtes fan de Kamelot, vous ne serez pas déçu.
  • Année: 2002
  • Label: Noise

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir