:|
11 Décembre 2002

Amartia

Maïeutics

par Greg Filibert
Amartia est un jeune groupe français oeuvrant dans le métal atmosphérique façon Anathema, After Forever et The Gathering, qui nous livre son premier album, Maïeutics, sur le label Thundering Records.

Le quatuor propose huit titres assez longs, dont les textes abordent les thèmes de l’écologie et de la condition humaine. Le groupe a le coup pour trouver de bonnes mélodies, portées par la voix douce, charmeuse, et parfois grave (« Dolphin Sister », « Chrysalide ») de Marielle. Des titres comme « Mother Suffering », « World » ou encore « Just Try » sont accrocheurs et agréables à l’écoute. Les musiciens sont homogènes et d’un niveau honorable, capables de confectionner une trame musicale intéressante comme sur le très réussi «Ascension », qui provoque tout à la fois chez l’auditeur un sentiment de plénitude, d’espoir et de mélancolie. C’est d’ailleurs ce que fait Amartia tout au long de Maïeutics : jouer avec nos émotions.
Pourtant une certaine monotonie finit par s’installer, en dépit de la variété des titres. Les parties instrumentales sont bien souvent trop longues et répétitives. Les arrangements guitaristiques de Vince sont bien trouvés mais manquent de finition et certains soli manquent d’assurance (comme sur « World »). Enfin, la production, sans être catastrophique, n’est pas flatteuse : les instruments sonnent de manière un peu sèche, la caisse claire est en retrait et la guitare surmixée lors des leads. C’est bien dommage car certains morceaux auraient mérité de gagner en puissance et en consistance.

Malgré tout, Maïeutics est un album encourageant. Plus d’inventivité et de concision dans les passages instrumentaux et surtout une meilleure production devraient permettre aux Français d’Amartia de passer à l’étape supérieure et de s’approcher des ténors du genre.
  • Année: 2002
  • Label: Thundering Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir