:|
03 Février 2005

IQ

IQ20–20th Anniversary Concert

par Justin Poolers
Le 15 décembre 2001, IQ fêtait ses vingt printemps lors d’un concert exceptionnel à Londres. Depuis, Martin Offord a travaillé durant ses heures perdues à la réalisation d’un DVD retraçant cette soirée. Trois ans de travail et voici l’objet offert aux patients fans !

C’est bien à une soirée d’anniversaire à laquelle on assiste par contumace, rien qu’au vu de la liste de titres joués. Le premier disque retrace toute la carrière d’IQ en deux heures de concert. De Tales From the Lush Attic à The Seventh House - dernier album en date à l’époque – toute la discographie est représentée hors le contesté Are You Sitting Confortably de 1989. On en retire clairement l’évolution du groupe tant les titres de The Seventh House ou de Subterranea sortent du lot. L’ambiance est bon enfant donc, et même l’ancien bassiste Tim Esau a été invité sur « Headlong », de même qu’un saxophoniste sur toute la fin du spectacle.

L’ensemble est très bien exécuté, le son agréable et les plans de caméra plutôt variés, même si on est loin des superproductions de groupes à plus fort tirage. Même si certains pourront trouver sa voix agaçante sur la longueur. le chant reste très bien tenu par un Peter Nicholls en forme, grimé d’un curieux maquillage à la Peter Gabriel qui ne le quitte pas de la soirée.

Le groupe, content sans doute d’avoir réussi sa soirée, se lâche alors vraiment sur les rappels, présents sur le second disque. Ceux-ci ne représentent pas loin d’une demi-heure de scène supplémentaire, où les membres laissent éclater leur bonne humeur avec en prime une parodie hard rock. Le concert se termine alors, et surprise : quand il n’y en a plus il y en a encore !
IQ a en effet invité un obscur groupe des années soixante-dix à terminer la soirée : The Lens, groupe pré-IQ formé par… les quatre instrumentistes, affublés pour l’occasion de perruques et vestes à paillettes ! Trois morceaux aussi planants qu’instrumentaux vont clore définitivement le spectacle. Puis le reste du DVD propose un reportage sur le groupe en tournée ainsi qu'une capture de l'ambiance après le show, certes pleins d’humour mais parfois longuets, plus divers boni d’inégal intérêt si l’on n’est pas fan.

Ce double DVD, très bien réalisé, peut être d’une double utilité : d’abord aux adeptes du groupe, pour qui il peut représenter une façon de bilan de vingt ans de carrière en images, ensuite aux néophytes intéressés par la vague dite néo-progressive, qui peuvent découvrir sur un support unique les grandes lignes de ce qu’ils ont manqué depuis vingt ans.
  • Année: 2005
  • Label: Giant Electric Pea

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir