:)
13 Octobre 2010

Bumblefoot

The Adventures of Bumblefoot [réédition]

par Nicolas Soulat
Quinze ans et toutes ses dents pour le guitariste aux fiers petons jaunes et noirs. Pourtant à la sortie de ce premier album en 1995, l'autoroute des « guitar heroes » est bien bouchée, voire complètement saturée. Entre les méfaits de Frank Zappa déclinés avec fraicheur par Steve Vai dans un Passion and Warfare – presque anachronique encore aujourd'hui, les expérimentations colorées de Joe Satriani et l'écurie Mike Varney qui arrive à court de poulains, difficile de se faire une place de choix.

Toute une mouvance qui va d'ailleurs bientôt s'étouffer sous les assauts d'une musique progressive jeune et ambitieuse et d'un néo-metal dénudé de tout solo qui termine rapidement le boulot en rangeant sweeping et legato au placard des ringards. C'est pourtant avec une facilité déconcertante que cet OVNI musical se pose aux côtés de ses pairs, occupant une niche que personne n'avait alors osé envahir.

Et cette niche est restée à jamais propriété de Ron Thal. Comme tous les survivants de cette époque, bien que plus jeune que ses collègues, la longévité de l'Américain s'explique par une originalité déconcertante aussi bien dans l'approche du son sec, claquant et fluide, que des compositions aussi imprévisibles que cohérentes. Passant pratiquement par tous les registres (country, jazz, pop, punk) le propos est résolument progressif et extrêmement riche.

Les rythmiques sont complexes mais elles alternent pourtant avec des envolées sensibles, usant de la voix théâtrale du bonhomme comme d'un instrument ou celle d'un narrateur sous crack ; voix qui fera partie intégrante des compositions sur l'album suivant Hermit (1997). Malgré une production un peu timide et des inédits plutôt anecdotiques, la spontanéité des trouvailles et la digestion très personnelle de certains standards font encore mouche aujourd'hui.

Perdu entre délires punk et virtuosité, on aura rarement entendu un artiste défigurer le paysage de la guitare avec autant d'idées tout en préservant son fil conducteur. En même temps, nous sommes en 2010 et le respect accompagne encore son nom, que ce soit chez les mélomanes, ceux qui le découvrent maintenant chez Guns N'Roses, ou les étudiants... What else? 
  • Année: 2010
  • Label: Shrapnel Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir